Peut-on aller à Genève sans vignette ?

Peut-on aller à Genève sans vignette ?

Notez cet article !
La Suisse est une destination touristique très prisée, car elle offre de nombreuses opportunités de divertissement. Pour s’y rendre et passer un bon séjour, il faut bien se préparer à l’avance, et cela implique d’acheter une vignette autoroutière. Vous voulez savoir si ce pass est obligatoire pour aller à Genève ? Alors la suite est pour vous.

Comment se rendre à Genève sans payer la vignette ?

Tous les automobilistes en Suisse le savent : la vignette est obligatoire pour circuler librement sur toutes les routes du pays. Pour les touristes c’est moins évident, mais les voyageurs venant des pays frontaliers comme la France sont généralement bien informés à ce sujet. Cela n’empêche que malgré tout, certains tentent de trouver des astuces pour échapper au paiement de cette vignette.

vue sur Genève

Il est vrai que pour un seul séjour de quelques jours en Suisse, l’achat d’une vignette pour l’année entière peut sembler être un gaspillage. Heureusement, il existe des alternatives plutôt simples pour les personnes qui souhaitent traverser le pays sans acheter la vignette. De plus, si vous souhaitez vous rendre à Genève, située à seulement 5 km de la frontière, vous pourrez facilement arriver à destination sans avoir à payer pour la vignette suisse.

Eviter les autoroutes

route suisse

Il faut savoir qu’en réalité, la vignette n’est obligatoire que sur deux types de routes en Suisse : les voies rapides et les autoroutes. Elle n’est donc pas exigée lorsque vous empruntez les autres routes nationales. Par conséquent, la première astuce pour se rendre à Genève sans acheter la vignette, c’est de suivre un itinéraire sur les routes nationales. Elles sont facilement repérables grâce à leurs panneaux bleus.

Les autoroutes par contre portent des panneaux verts. Il vous suffit donc d’éviter les routes avec les panneaux ou pancartes vertes et vous pourrez arriver à Genève sans encombre, et sans avoir à payer pour la vignette suisse. Le souci avec cette astuce, c’est que vous risquez de vous retrouver dans les bouchons, ce qui pourrait sérieusement vous ralentir.

Quoi qu’il en soit, si vous choisissez cette option, il faudra l’assumer jusqu’au bout. En effet, il n’est pas question de prendre la voie rapide même sur quelques mètres sans la vignette, car vous risquez une grosse amende.

Cet article pourrait vous plaire : voyage en caravane, est-ce une bonne idée ?

Prendre les transports en commun

Pour aller à Genève sans vignette, vous avez aussi la possibilité de prendre les transports en commun. En effet, si vous prenez un taxi à l’aéroport ou après le passage des douanes, vous pourrez traverser la ville sans avoir à acheter la vignette.

Vignette Suisse : une obligation sur l’autoroute

Pour ceux qui l’ignorent, la vignette est un pass obligatoire en Suisse. Il s’adresse aux automobilistes et aux conducteurs de véhicules à deux roues. Par conséquent, si vous vous déplacez en train, en taxi ou à pied, vous n’en aurez pas besoin. Ce petit document est l’équivalent du système de péage traditionnel mis en place dans de nombreux pays. Il est obligatoire sur les autoroutes, et concerne les véhicules qui pèsent moins de 3,5 tonnes. Il coûte 40 francs suisse, soit environ 35 euros. Sa durée de validité est de 14 mois, c’est-à-dire les 12 mois d’une année complète (N), le dernier mois de l’année écoulée (N-1), et le premier mois de l’année suivante (N+1).

autoroute suisse

Un conducteur surpris sur une autoroute ou une voie rapide sans cette vignette est aussitôt frappé d’une amende de 400 francs, soit 332 euros environ. A cela s’ajoute bien sûr le montant de la vignette, car vous serez alors dans l’obligation de l’acheter. Que vous soyez un simple touriste ou un résident, vous devrez vous soumettre à cette règle. C’est pour cette raison qu’avant tout voyage en Suisse, il est conseillé de prévoir un budget pour l’achat de la vignette.