6 manières de se déplacer à Malte

6 manières de se déplacer à Malte

La République de Malte, constituée de 8 petites îles, est un archipel qu’il faut visiter de toute urgence ! En effet, Malte possède une situation géographique idéale : située au sud de la Sicile, entre la Méditerranée Occidentale et la Méditerranée Orientale, elle attire les convoitises et de nombreux touristes chaque année. Son climat est également un atout majeur dans le choix de cette destination  : on compte seulement 60 petits jours de pluie par an, les hivers sont doux et les étés chauds et secs.

L’archipel principal est l’île de Malte et c’est sur cette île ainsi qu’à Gozo que l’on a principalement besoin de se déplacer. Découvrez dans cet article, les différents moyens de vous mouvoir d’un endroit à l’autre.

Louer une voiture pour se déplacer à Malte

Si vous avez entre 25 et 75 ans, la location de voiture est l’une des solutions les plus faciles pour se déplacer sur l’île. En effet, il existe sur place plusieurs compagnies locales ou de compagnies internationales qui proposent ce service.

Vous aurez ainsi le choix entre plusieurs modèles de véhicules qui s’adaptent à vos besoins et envies. L’idéal est de louer une voiture dès son arrivée à l’aéroport pour se rendre facilement, et sans stress, à son logement. Vous n’aurez ainsi pas à vous dépêcher pour ne pas louper le bus, marcher avec vos valises pendant des kilomètres ou attendre un taxi.

La location de voiture peut aussi se faire pour quelques trajets seulement, par exemple à l’arrivée à l’aéroport ou pour une virée en jeep sur place ! Les points à étudier avant de réserver :

  • Le prix : à la journée, au kilomètre, en forfait…
  • Le montant de la caution
  • Si la voiture a un plein d’essence au départ

A noter que la conduite se fait, comme en Angleterre, à gauche (voire en réalité plutôt au milieu) mais que la signalétique des distances se fait généralement en kilomètres et non en miles.  Sachez que le réseau routier n’est pas forcément bien entretenu, notamment sur le réseau secondaire et que les clignotants (stops, limitation de vitesse, feux rouges…) ne sont pas tellement utilisés ou respectés par les locaux.

La signalisation n’est donc pas toujours au beau fixe et les embouteillages, eux, souvent au rendez-vous. Aussi, inutile de compter sur votre GPS qui ne reconnaîtra que les noms maltais des villes et des rues…

Pour ce qui est de vous stationner, des codes couleurs sont utilisés pour vous indiquer où vous garer : zone résidentielle en vert, zone payante en bleu, zone à disque, à parcmètre, parking public gratuit…

Enfin, pour l’essence, pensez à avoir sur vous des billets pour payer car les stations n’acceptent pas toujours les cartes bleues.

Voyager en bus à Malte

La seconde solution est d’emprunter les transports en commun comme le bus public. En effet, en se procurant une carte de transport touriste, vous ferez de sacrées économies et pourrez voyager en illimité à petit prix.

Le réseau de bus est assez développé et couvre toute l’île : quasiment toutes les villes et même les petits villages sont desservis. Aussi, les plages horaires permettent de ne pas être bloqués : la circulation des bus se fait de 5h à 23h.

Il existe aussi des bus panoramiques qui permettent de combiner tourisme et transport aisément. Ces derniers desservent la plupart des lieux touristiques comme les plages ou les musées.

Selon vos besoins, vous avez plusieurs possibilités :

  • Prendre un ticket standard à l’unité avec une validité de 2 heures en veillant à payer le billet en monnaie au chauffeur.
  • Prendre un abonnement spécialement conçu pour les touristes à un kiosque en choisissant l’offre qui correspond à vos besoins. Parmi différentes cartes proposées, on retrouve : la Explore Plus Meep, la Tallinja Explore, la Tallinja 12 singles days ou encore la Valletta Card.

Vous trouverez les horaires de bus indiqués au niveau des arrêts sur des panneaux prévus à cet effet. Attention cependant à ne pas compter sur la ponctualité des chauffeurs pour vous rendre à un endroit à une heure bien précise. La circulation peut être intense : ile ne faut donc pas trop tenir en compte des temps de trajets estimés. Patience et flexibilité sont les maîtres mots sur les routes maltaises!

Enfin, pensez à faire un signe pour que le chauffeur s’arrête et vous embarque, sinon ce dernier tracera sa route et vous devrez attendre le prochain bus. Si le chauffeur ne s’arrête pas c’est qu’il ne vous a pas vu ou que le bus est tellement bondé qu’il vous serait impossible d’y entrer. Si vous avez réussi à entrer dans le bus, essayez de demander au chauffeur pour qu’il vous arrête au bon endroit : l’affichage des arrêts n’est pas toujours en marche.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : que rapporter des îles Canaries ?

Se déplacer à Malte… en marchant !

rue de Malte

Malte n’est pas une très grande île, il est donc tout à fait possible de se déplacer sur place à pied.

Cette manière de se déplacer est donc réservée aux sportifs les plus aguerris et autres amoureux de la marche à pied ! Comptez plus d’1h30 pour vous rendre à Ħaż-Żebbuġ depuis l’Aéroport international de Malte. A pieds vous aurez l’occasion d’être plongé dans l’atmosphère de l’île et d’en découvrir ses moindres recoins.

Vous l’aurez donc compris, cette façon de se déplacer est pratique et peu coûteuse mais le problème reste que ce mode de transport ne convient pas à tous : personnes âgées, problèmes de circulation du sang, femmes enceinte, familles, enfants, problèmes de jambes ou de hanches…

Aller de point en point en quad, en scooter ou à vélo

Tout comme la marche à pied, le vélo et le quad permettent de se déplacer aisément et plutôt rapidement.

Une fois vos bagages déposés, vous pourrez explorer l’archipel en vous déplaçant en deux ou quatre roues. Si vous n’êtes pas adeptes des balades à pied, le quad est parfaitement adaptés à certains chemins de Malte.

Vous pourrez explorer hors des sentiers battus et découvrir l’île de Gozo sans difficultés lors d’une excursion.

La location de quad peut aussi s’effectuer dans une logique de visite guidée avec un guide qui vous fera découvrir des sentiers peu touristiques et assez remarquables. Aussi, se déplacer à Malte en quad vous permettra de vous rendre à un point donné en ayant des sensations uniques.

La location des quads se fait souvent sur une journée car il n’est pas idéal de se déplacer sur l’île en quad pendant tout un séjour car trop couteux et parfois pas adapté aux villes.

Moto à Malte

La location de motos ou de scooters pour se déplacer sur l’île se veut assez simple et bon marché mais il s’agira de s’organiser et de réserver en amont sinon vous risqueriez de vous retrouver sans moyen de transport.

Pour ce qui est du vélo, c’est sensiblement la même chose même si ce moyen de locomotion peut parfois s’avérer dangereux sur l’île car on ne peut pas communiquer sur ses intentions lorsqu’on est sur un vélo. et que les routes ne sont pas vraiment adaptées à ce type de véhicule léger.. Cependant, l’avantage du vélo est que vous allierez l’utile (se déplacer) à l’activité sportive.

Naviguer en bateau à Malte

bateau gondole à Malte

Différents types de bateaux proposent des liaisons pour se déplacer. Parmi ceux-ci, il y a notamment des aller/retour Malte-Gozo-Comino qui sont souvent empruntés par les touristes. Ces traversées inter-îles se font au départ de la pointe Nord de l’pile ou de Gozo, appelé Mġarr.

Il existe également des navettes fluviales qui proposent des excursions de type croisières ferry et qui permettent de visiter les différentes îles. Le départ s’effectue depuis Sliema et on réserve directement agence sur place. La locomotion en ferry peut se faire en voiture ou à pied.

Vous aimez Venise ? Alors les dghajsa devraient vous plaire : ces bateaux de pêche de type gondole vénitienne proposent également leur service de transport. Ces bateaux sont à retrouver au port de Marsaxlokk, sur la mer intérieure de Gozo, au grand port de la Valette ou encore à la grotte bleue.

Les gondoles sont un moyen de se déplacer unique et qui offrent une expérience exceptionnelle ainsi qu’une vue panoramique.

Prendre un taxi pour se déplacer à Malte

Le taxi est un moyen de transport souvent utilisé lorsqu’on est touriste.

A Malte, on repère les taxis standards grâce à leur couleur blanche ainsi qu’à leur numéro d’immatriculation noir sur un fond rouge. Généralement ce type de taxi est équipé d’un appareil qui décompte les kilomètres et vous affiches le tarif selon les kilomètres parcourus.

Il existe aussi des taxis “privés” qui circulent pour certaines compagnies. Ils sont généralement moins chers que les taxis lambdas et le service proposé est souvent meilleur.